Accueil du site > FR > Membres

Marie-Luce Gélard

Maître de conférences - HDR - (Université Paris Descartes)

Membre junior de l’Institut universitaire de France (IUF).

Professeur invitée au Département d’Anthropologie, Université Laval, Québec (nov. 2015- mai 2016).

Visiting Scholar, Department of Anthropology, Columbia University. Invitée par le professeur Lila Abu Lughod (janv.juil 2014)

Chercheur associé à l’IREMAM. Pôle « Anthropologie, Histoire et Images : images et imaginaires ».

ANR COLOSTRUM. L’alimentation pré-lactée (don et consommation du colostrum) : pratiques, représentations et enjeux de santé publique. Dir. J. Candau.

Doctorat d’anthropologie sociale et d’ethnologie, EHESS-Paris 2000.

Membre du Comité de rédaction du Journal des Africanistes.
Membre du Comité de rédaction de la revue Ethnologie Française.
Membre du Comité de rédaction de la revue Awal. Cahiers d’études berbères.
Membre du Conseil scientifique de Corps. Revue interdisciplinaire du CNRS.
Membre élue du Conseil d’Administration de la Société des Africanistes.
Membre de l’équipe interne de recherche du Laboratoire d’anthropologie sociale « Le sentiment du corps dans les cultures et leurs natures » sous la responsabilité de Margarita Xanthakou.

Après une première recherche effectuée en Algérie (Kabylie) dans les années 90, Marie-Luce Gélard a poursuivi ses études au Maroc, en milieu rural (Haut Atlas) et saharien (Tafilalt, Sud-Est). Ses recherches proposent par la mise en perspective des théories locales consubstantielles, une analyse des perceptions du rapport de parenté orienté autour de la colactation collective (parenté de lait) et de la dimension pactuelle (protection, sacrifice). Celle-ci est une alternative à la fois à la parenté consanguine et à l’alliance en témoignant de l’existence d’autres modèles possibles où la solidarité organique entre groupes alliés (par le lait, le sacrifice sanglant ou la fraternité de sang) instaure un réseau de relations complexe et spécifique qui emprunte parfois la forme du clientélisme politique et contribue aux marques hiérarchiques persistante entre protecteurs et protégés.
Aujourd’hui, toujours en milieu saharien (Sud marocain), ses recherches s’orientent autour des modalités de la perception sensorielle et de leurs codifications corporelles par la mise en place d’une anthropologie des sens (domaine auditif et olfactif).
Ses études abordent également la culture matérielle (objets rituels et genre des objets) et le tourisme thérapeutique (« bains de sable »). Dernier ouvrage publié en 2013, Corps sensibles. Usages et langages des sens, Collection épistémologie du corps, PUN, Edition Universitaire de Lorraine.

Contacter M.-L. Gélard : mlgelard yahoo.fr

Ouvrages publiés :
2013 (dir.), Corps sensibles. Usages et langages des sens, Nancy, PUN-Editions Universitaires de Lorraine.
2012 & E. Anstett, Les objets ont-ils un genre ? Culture matérielle et production sociale des identités sexuées Paris, Armand Colin, collection "Recherches"
2010 & O. Sirost, « Langages des sens », Communications (86).
2010 & O. Sirost, « Bonnes humeurs ? » Corps (8).
2008 (dir.), Les usages du henné. Pratiques, rites et représentations symboliques. Nancy, Presses Universitaires de Nancy, Collection « Épistémologie du corps ».
2003 Le pilier de la tente. Rituels et représentations de l’honneur chez les Aït Khebbach (Tafilalt), Paris, Maison des sciences de l’homme, Ibis Press.

Liste des publications...

Portfolio

Village de Taourirt, Ouarzazate, novembre 2012. Crédits M.-L. (...) Femme qui irrigue les jardins en l'absence d'homme, octobre 2012. (...) Lqriane, novembre 2012. Crédits M.-L. Gélard. Lieu dit "Derkaoua", novembre 2012. Crédits M.-L. Gélard.

Nous contacter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Centre d'anthropologie culturelle – EA 4545 | CANTHEL - 45 rue des Saints-Pères 75270 Paris cedex 06